Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

blog de lanuitparle

Un truc où j'écris

 

vous êtes ... à avoir visité

3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 12:20

56149809 CRW 4298


La photo est prise par Claude Renault, en Inde, à Calcutta, pendant la mousson. Le lien vers ses photos toutes magnifiques est sur le blog. Stupéfait par la beauté de son travail.
Voici quelques nouvelles des préparatifs pour l'Inde.
     les documents pour obtenir les visas, on n'entre pas en Inde sans visa touristique, sont là. L'Ambassade d'Inde au Maroc a accepté de me le faire bien que je n'aie pas de carte de résident, les photos sont faites. Je dépose le tout demain matin à 9 heures, puis récupère les visas dans 5 jours. 505 dirhams le visa.
     le programme commence à prendre forme, 1ère nuit à Chennai, on arrive à l'aéroport dimanche soir 21 à minuit, le mail à l'hôtel pour voir si la résa est possible vient de partir. Hésite entre passer 1 nuit ou 2 à Chennai, une ville de 6 millions d'habitants avec plein de choses à voir disent les témoignages sur le net. Alors que Pondi est plutôt présentée comme une petite ville très tranquille où on y parle français.
     puis départ le lendemain en début d'après-midi vers Pondicherry et 2 nuits à l'Ashram de Sri Aubindo (mail pour l'hôtel est parti également). L'Ashram propose cours de yoga, même des cours de judo pôur enfants.
     je viens de récupérer le mail du proviseur du lycée français pour lui faire la proposition de conter dans l'école française de la mission. J'aimerais bien. Bref ça avance, ça avance.

Partager cet article

Repost 0
Published by lanuitparle - dans l'Inde
commenter cet article

commentaires

Laëtitia 04/02/2010 20:35


L'Inde... un rêve, dépaysement assuré. Ca me fait penser à mon voyage en Chine - presque toute seule à arpenter les avenues de Pékin... Un monde!! je n'ai jamais vu autant de monde de ma vie dans
la rue!! Des pistes cyclables à la taille de nos avenues, des flots de piétons quand c'est ton tour de traverser... Seule au milieu de la foule, différente, et complètement ailleurs... et puis
cette quiétude dans les parcs et les palais, des papillons bleus partout sur mon chemin... il faut repartir...