Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

blog de lanuitparle

Un truc où j'écris

 

vous êtes ... à avoir visité

4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 12:14

C'est un conte en construction et la première fois que j'essaie de le penser avec ses illustrations. Je cherche exprimer ici ce que j'ai vécu à Noël sur le thème de l'abondance des cadeaux, leur coût et l'usage que les enfants en font.   
Bien sûr vos commentaires sont les bienvenus.

Page 2 : Lorsqu'Aïcha eut 5 ans, on lui offrit un cadeau.
Page 3 : Illustration (l'enfant reçoit un cadeau, on la voit en pieds, 2 bras venant de la gauche de l'image lui tendent le cadeau) 

Page 4 : Avant, c'était beaucoup plus.
Tellement beaucoup plus que c'en était trop.
Page 5: lllustration. (les deux pieds de l'enfant émergent, seulement ces deux pieds, d'une montagne de cadeaux). Peut-être peut-on voir la tête de l'enfant sortir (par la droite) de cette pile de cadeaux, comme essouflée.

Page 6 : C'était un cadeau pas trop gros, pas trop petit, pas trop léger, pas trop lourd. Donc c'était ni un éléphant, ni une fourmi, ni une plume, encore moins un hippopotame.
Page 7 : Illutration (la petite fille est surchargée par ces quatre éléments, elle croule sous leur poids. Elle porte dans ses bras l'éléphant, la fourmi, la plume et l'hippopotame)
Et c'est tant mieux !

Page 8 : Aïcha tourna la cadeau dans tous les sens parce que c'était un très très joli cadeau. Et que tout compte fait, c'était bien de deviner. (à reprendre cette partie. L'idée est qu'elle découvre des plaisirs inconnus jusque là. L'objet même cadeau devint intéressant, le cadeau en soi quoi. Si ce n'est pas un éléphant, ni une fourmi, ni une plume, ni un hippopotame, alors qu'est ce que c'est ?
Page 9 : Illustration. L'enfant est aux anges

Page 10 : Beaucoup, beaucoup de temps.
Page 11 : Illustration.

Page double 12 et 13 (textes et illustrations se confondent) : Là elle devine et ça tombe bien parce qu'elle aime bien jouer aux devinettes.  Tout y passa ! Un diadème de princesse, une robe de mariée, un hélicoptère, un puzzle. Illustration. L'enfant est songeuse, sourires aux lèvres. Tout ce à quoi elle pense tombe du ciel à sa droite sous forme de grappes de mots.

Page 14 : Le temps passa si vite que ce fut l'heure du coucher et que le cadeau n'était toujours pas ouvert.
Page 15 : Illustation. Aïcha s'endort dans son lit avec son cadeau. Le doudou fait une drôle de tête à ses côtés d'avoir été délaissé.

Page 16 : Le matin suivant, Aïcha prit son petit déjeuner avec le cadeau à ses côtés
Page 17. Illustration : le cadeau est posé sur la table, un bol devant lui comme si lui aussi prenait son petit-déjeuner

Page 18 : Le matin suivant, elle alla à l'école avec son cadeau
Page 19 : Illustration. Le cadeau déborde de son cartable, l'enfant a l'ai réjoui.

Page 20 : Dans sa classe, la maîtresse demanda aux enfants ce qu'ils avaient  eu à Noël. Un cadeau répondit Aicha, le plus beau des cadeaux.
Page 21 : La cadeau est sur le pupitre de l'enfant.  

Partager cet article

Repost 0
Published by lanuitparle - dans contes
commenter cet article

commentaires