Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

blog de lanuitparle

Un truc où j'écris

 

vous êtes ... à avoir visité

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 14:29

Où l'on parlerait des ressorts psychologiques sur lesquels se déploie l'influence que tu possèdes. C'est  S. F. qui la première m'a parlé de cela et sans doute en le faisant m'a-t-elle sauvé la vie ainsi qu'à Marie. Elle s'est appuyée sur sa propre histoire pour en venir à parler de harcèlement moral et de comportempent névrotique. Sur le moment, je n'ai pas compris ce qu'elle m'expliquait, elle me parlait de folie, de symptômes qui faisaient sens. Ce n'est qu'en lisant Marie-France Hirigoyen que j'ai compris qu'elle me parlait de toi. Et qu'en me parlant de toi, je finissais par comprendre que je n'étais pas celui que tu disais que j'étais, que ce n'étaient que tes mots et non moi. Que tu me parlais d'un de tes symptômes, là où j'avais fini par penser que tu en savais plus que moi sur moi que moi-même.

Je compris que lorsuqe tu parlais de moi, tu parlais de la personne de l'autre et ce quelque soit cet autre.

J'occupais la fonction de l'autre que toi. Et que cette définition que tu donnes de l'autre a à voir avec ta pathologie. Je suis non seulement tous les autres, enfin j'étais parce que je sais que cette fonction est occupée par un autre que moi aujourd'hui. J'étais donc non seulement tous les autres, mais j'étais un  miroir.

Est-ce à dire que me définir comme une grosse merde, ce sont tes mots, te disait à toi que tu étais un être abouti ou autre chose ? Ne peut-on se définir entier sans détruire l'autre. Et faire autrement relève alors de la pathologie. Elle est là toute la complexité de cette vie, d'être soi sans nuire à l'autre, celui avec lequel on s'est associé.Ma liberté s'arrête là où l'autre souffre.

On se trouve vidé de toute son énergie et de sa confiance lorsque l'on t'a cotoyée.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lanuitparle
commenter cet article

commentaires