Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

blog de lanuitparle

Un truc où j'écris

 

vous êtes ... à avoir visité

30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 08:51
Bus-femmes-voilees.jpg

J'aime bien Véolia Environnement, pas seulement parce que l'entreprise est leader mondial des services de l'environnement.
Mais aussi parce que leur site internet est très joli avec cette baleine en fond d'écran sur la page d'accueil.
Et plus encore parce que leur fondation permet de donner à bouffer à des gosses de la rue. C'est ce que j'en déduis à la vue de la photo (très belle) prise au moment du repas dans un orphelinat d'Asie du Sud Est. Et puis le développement durable, c'est leur truc, et la citoyenneté aussi. Plus fort encore, le site parle d'une exposition sur les utopies urbaines.   
Plusieurs bonnes raisons d'aimer Véolia donc et ça tombe bien parce que ce matin, je prends leur bus. L'entreprise a obtenu la concession des transports à Rabat depuis quelques mois, je n'avais pas compris alors les raisons de la grêve des chauffeurs de bus. J'avais juste constaté que le prix de la course jusqu'à Rabat était passé de 4 à 3.5 dirhams. Ce qui était plutôt bien pour toutes ces personnes dont le bus est le seul moyen de transport. Et puis, les chauffeurs allaient être formés, la sécurité renforcée. Ils sont forts chez Véolia.
Donc, je prends le bus. Et comme l'attente peut être longue, parfois 30 minutes, je pars bien en avance de la maison. A 10 heures, je suis à l'arrêt de bus devant la mosquée. Déjà trois personnes, dont un vieille femme, je sais que je ne vais pas attendre longtemps.
Donc j'attends. Et ça dure. A 11 heures, on est une dizaine. Le bus a dû avoir un souci. La vielle femme a trouvé une pierre pour s'asseoir. Une première fourgonnette, type honda, s'arrête et ramasse les hommes qui veulent bien monter. Trop dangereux me semble-t-il sur cette route-ci, c'est la route côtière qui relie Rabat à Temara. La vieille femme refuse. Je comprends qu'un type en fourgonnette a remplacé le bus. Il exagère celui-là. 10 minutes plus tard, une voiture s'arrête pour proposer à la dame et à un autre monsieur de les emmener. Ils montent. On est plus que 5 maintenant à l'arrêt de bus.
Il est plus de midi. D'autres arrivent et personne ne peut me dire à quelle heure viendra le prochain bus, ni s'il y en a un. "Parce que maintenant me dit-on, y'a plus que quelques bus chaque jour". 
Véolia a supprimé des bus parce qu'ils n'étaient pas assez rentables et les personnes modestes ne peuvent plus se rendre à leur travail. C'est ce que m'explique une Française vue plus tard à Rabat dont la femme de ménage vient de Salé, plus de 25 kms. Et qui part désormais à 5h de chez elle pour venir travailler. Un chauffeur de bus maintenant "Quand un bus est arrivé à un bout, il fait demi-tour. "
Je finis, quant à moi, par monter dans une voiture vers 12h30. Elle me dépose au terminal du bus, au marché central. Et me demande 10 dirhams. Deux fois et demi le prix de la course initiale avant Véolia. 
Pas sûr que ce soit une si bonne idée d'avoir confié le transport de personnes à une entreprise qui s'occupe de baleines et d'utopies urbaines. A moins qu'aller travailler relève vraiment de l'utopie.   
A lire mais dans le monde diplo maintenant : http://blog.mondediplo.net/2009-01-22-Tramway-de-Jerusalem-Veolia-sanctionne-en-Suede, Merci Warda pour le lien. 

Partager cet article

Repost 0
Published by lanuitparle - dans le Maroc au quotidien
commenter cet article

commentaires

lanuitparle 04/02/2010 14:41


il est très bien ,ce texte. Il fait du bien, parce que c'est vrai, quoi, à la fin, les gens modeste, qui les écoute? Comment font-il ils relayer leur voix? Bravo de le faire, avec autant d'humour
et d'adresse.


lanuitparle 08/02/2010 01:13


Merci. Les personnes continuent de s'entasser sur la route côtière.