Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

blog de lanuitparle

Un truc où j'écris

 

vous êtes ... à avoir visité

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 06:23

cayenne ciel

D'abord se rendre à Marennes (17), chercher le port. Marennes est sur la Seudre (c'est un fleuve) et non en bordure de mer, la Seudre y est très large à cet endroit, plusieurs centaines de mètres. Le port est fermé par une écluse. On est au port donc et on longe le chenal qui conduit à la Seudre. Un chenal envasé que l'on a à sa droite. La route doit faire 2 ou 3 kilomètres. Les bateaux qui stationnent sur le chenal reposent sur la vase quand la mer est basse ou la marée petite. Sur la gauche, des claires à huitres. Des parcs quoi, où on met les huitres élevées en mer, pour qu'elles perdent de leur salinité. Enfin je crois. Au bout, un cul de sac, mais un cul de sac ouvert, avec une vue magnifique sur la Seudre, j'adore cette rivière qui traverse les marais, et l'activité des ostréiculteurs. L'endroit est toujours calme.
Des touristes viennent y prendre un promène-couillons (petit bateau où l'on nous fait des commentaires). Ou y manger dans l'un des 2 restaurants. Je préfère ceux qui bordent le chenal. Les pêcheurs prennent les coquillages dans les claires dès commande passée.     
Repost 0
Published by lanuitparle - dans lieux
commenter cet article
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 21:36
Le port des barques (17) - La plage 20

Port des barques est un petit village de Charente Maritime, petit et village vont ensemble, comme on se tient par la main, comme deux copains doux, 2 bons élèves mais pas trop,
un village ne peut pas être autrement que petit, et c'est affectueux. Etre un petit village, c'est comme être un enfant sage, on peut y aller, aucune mauvaise surprise ne nous y attend,
en même temps que l'on dit petit village, on change de vêtements,
c'est un état d'esprit que alors, je vais dans les petits villages comme j'entre dans les églises, je suis prêt, attentif,   
les petiots villages se découvrent avec déférence. 
C'est là que la Charente s'y jette dans la mer. Port des Barques est au sud de cette embouchure, Fouras au Nord. J'aime bien Fouras aussi.
J'y passais mes vacances enfants, je me tiens au bout de la table, habillé en cowboy, j'ai un pistolet à la main et je dis Haut les mains, à la table, il y toute ma famille, papi, mamie, maman, papa, béatrice, mon oncle Jacky, monique sa femme, la soeur de maman, leurs enfants Isabelle, Olivier, Sylvie. 
C'est une table interminable, je suis heureux dans ce souvenir, comme souvent à Port des Barques.  
Mes grands parents y avaient une maison, nous y passions les week-ends. Sur la photographie, on voit les carrelets. Ceux-là sont assez récents. La tempête de 1999 avait tout enelvé.  
Mon grand-père en avait un et nous y pêchions.   
Repost 0
Published by lanuitparle - dans lieux
commenter cet article